L’une des meilleures fonctionnalités de RealT est sa capacité à donner accès à un revenu passif provenant de vos investissements immobiliers. RealT paye des loyers aux investisseurs des propriétés de RealT de manière régulière. Le 2 juillet, lors de l’appel communautaire de RealT, nous avions annoncé qu’un nouveau système de distribution des loyers avait été créé et été prêt à être lancé. Dans les 30 prochains jours, nous voudrions supprimer progressivement notre vieux système pour ce nouveau. Cette publication cherche à expliquer de manière claire ce nouveau système, et souligner ses forces et faibles, afin que nous puissions avoir des retours de la communauté !

Vous pouvez regarder notre appel communautaire du 2 juillet ici :
https://www.youtube.com/watch?v=6qE1z0o36qs

En remontant aux débuts de RealT, on peut voir que le nouveau mécanisme que nous allons décrire ressemble finalement en grande partie au premier système évoqué dans notre livre blanc :

L’Ethereum et l’écosystème DeFi ne cessent de croître, les choses changent ! Les éléments suivants ont été mis à jour par rapport à notre système initial :

RealT distribue le loyer en USDC au lieu du DAI
Bien que nous aimions DAI, les DAI ne sont pas des dollars, contrairement aux USDC. Lorsque les locataires paient leur loyer à leur gestionnaire immobilier, ils paient en dollars, pas en DAI. Les paiements de location peuvent être convertis 1:1 pour de l’USDC, tandis que le DAI doit être acheté sur le marché secondaire.

RealT distribue le loyer tous les 3 jours au lieu de tous les jours
Au moment de la rédaction du livre blanc RealT, les prix du gaz sur Ethereum étaient de 1 gwei ou moins. Il ne coûtait presque rien d’envoyer un loyer aux propriétaires. Ethereum a considérablement grandi depuis, et le blockspace subit une demande beaucoup plus élevée. En conséquence, RealT distribue le loyer tous les 3 jours, ce qui réduit les coûts de gaz par 2/3. Le nouveau mécanisme de distribution des loyers réduira considérablement les coûts du gaz, mais nous devrons attendre et voir s’il le réduit suffisamment pour reprendre les loyers quotidiens. Nous observons avec enthousiasme les progrès du développement des Rollups et L2 sur Ethereum, et gardons un œil pour trouver un système qui réponde à nos besoins ! L’objectif est de verser les loyers quotidiennement, mais il est probable qu’Ethereum se trouve actuellement dans une phase intermédiaire où l’augmentation de ses capacités est toujours en cours, alors que la DeFi est déjà en train de mûrir rapidement ! En conséquence, de nombreuses personnes effectuent des transactions L1 et augmentent les coûts de transaction. Étant donné que le passage à l’échelle supérieure suit son cours en maturité, nous sommes optimistes pour découvrir un moyen d’effectuer des transactions de paiement des loyers L1 quotidiennes. Il est important de noter que ce nouveau mécanisme de paiement des loyers est une première étape pour regrouper tous les paiements de loyer de RealT dans un ensemble plus efficace.

Le loyer des propriétés RealT sera distribué en un seul versement
Il s’agit d’un élément central du nouveau système de versement des loyers. Au lieu de recevoir un paiement par propriété, les propriétaires de RealTokens recevront un paiement forfaitaire regroupant toutes leurs propriétés en même temps. Plus d’informations à ce sujet plus tard (et également dans la vidéo d’appel communautaire).

Voici un schéma (avec des valeurs fictives) du futur système de paiement des loyers :

Étape 1. Chaque propriété reçoit ses propres dépôts d’USDC, qui proviennent des paiements de loyers effectués par le locataire de la propriété correspondante. Ceci est indiqué dans les carrés à gauche. Le « portefeuille de propriété » est le même que celui à partir duquel les RealTokens de la propriété sont initialement distribués.

Étape 2. Un processus “off-chain” prend les soldes des comptes de chaque portefeuille détenant des RealTokens et calcule combien d’USDC doivent être payés pour chaque portefeuille, d’après une base spécifique pour chaque propriété.

Mathématiques “off-chain” :

((RentWalletBalance / TokenSupply)/30)*TokenBalance

= RentOutput

Cette méthode de calcul du loyer prend 1 / 30e du solde à l’intérieur du portefeuille des loyers (Rent Wallet) pour une propriété spécifique, et le distribue au prorata à tous les détenteurs de tokens, pour cette propriété spécifique. Chaque propriété génère une valeur “RentOutput” pour la période donnée.

Étape 3. Tous les portefeuilles de propriété effectuent un transfert en USDC de la valeur du “RentOutput” calculée à partir de l’étape 2, vers un seul portefeuille central, le portefeuille de distribution (Disperse Wallet), où les fonds sont préparés pour la distribution finale.

Étape 4. Les montants collectifs du “RentOutput” de toutes les propriétés individuelles fusionnent en un seul transfert d’USDC vers tous les portefeuilles propriétaires de RealTokens. Que vous soyez propriétaire d’une seule propriété RealT ou de toutes, les utilisateurs reçoivent la totalité de leurs loyers en un seul versement.

Étape 5. Les utilisateurs peuvent voir la répartition de leur paiement par propriété sur le site web de RealT dans leur compte d’utilisateur. Dans la section Portfolio de leur compte, les propriétaires RealT seront en mesure de voir quelles propriétés ont payé quel loyer pour une période de paiement donnée. Ces valeurs seront résumées sur une base mensuelle, mais pourront également être réparties en paiements individuels pour ceux qui aiment travailler avec les données. C’est également ainsi que les utilisateurs pourront générer des rapports sur les revenus de location touchés pour leurs besoins financiers personnels.

Apportons quelques nuances à ce système

Le mécanisme ci-dessus présente un certain nombre de points forts, mais aussi certaines faiblesses. Il est temps de les observer !

Flexibilité

Actuellement, les détenteurs de RealTokens reçoivent des paiements de loyers artificiellement stables. Le même montant de loyer est payé régulièrement. Si un locataire d’un bien de RealT est en retard pour payer le loyer, cela n’a actuellement aucun impact sur les détenteurs de tokens. Cela est dû au fait que RealT a absorbé le risque de cette irrégularité en payant les détenteurs de tokens indépendamment, et en collectant simplement le loyer à une date ultérieure. Jusqu’à présent, les locataires RealT ont été des locataires fiables et responsables. Cependant, si RealT doit s’étendre à des centaines et des milliers de propriétés, il ne peut pas servir de tampon intermédiaire entre le loyer collecté et le loyer distribué aux détenteurs de tokens.

Le calcul du 1/30 permet de déposer le loyer dans le RentWallet chaque fois qu’il est collecté. Peu importe que le loyer soit perçu le 1er, le 5, le 15, en retard ou en avance, il est envoyé au RentWallet. Une fois dans le RentWallet, il est destiné à être distribué aux détenteurs de tokens.

Ce mécanisme prend en compte la volatilité potentielle de la détention de biens immobiliers. Parfois, les locataires ne paient pas à temps, parfois, ils paient plus tôt, parfois, ils paient la moitié maintenant, et le reste plus tard. Le montant qui est collecté et l’instant auquel cela est fait sont sans importance, il va toujours dans le RentWallet.

Transparence

Chez RealT, nous sommes des maximalistes de la transparence. Nous voulons faire tout ce qui est possible pour ouvrir le fonctionnement interne du système RealT.

Sans équivoque, la meilleure façon de le faire est de tirer le meilleur parti possible d’Ethereum en tant que plate-forme comptable principale. Toutes les données que nous pouvons mettre sur Ethereum, nous les mettrons !

Avec ce système, les propriétaires peuvent vérifier les dépôts des paiements des loyers par les locataires dans les RentWallets directement sur la blockchain Ethereum. En tant que propriétaire de Marlowe, lorsque vous voyez 775 USDC déposés dans le portefeuille Marlowe (0xe5f7…ef77c8), vous avez la ferme assurance que l’argent vous parviendra au cours des 30 prochains jours.

À l’heure actuelle, RealT envoie des revenus de location tous les 3 jours, mais il n’y a rien qui soit vérifiable “on-chain” que RealT va réellement vous envoyer vos revenus de location dans les 3 prochains jours. Avec ce nouveau système, vous disposez de 30 jours de transparence garantissant que le loyer collecté sera reversé sur votre portefeuille Ethereum.

De plus, les clients actuels et futurs de RealT peuvent commencer à voir un historique des paiements de location effectués sur les portefeuilles de propriété. L’objectif à long terme est que chaque propriété ait un historique croissant des loyers versés par les locataires, que ce soit en temps et en heure, ou pas. Cela donnera comme une évaluation des risques-clients pour un crédit, mais pour la propriété elle-même !

Tampon (buffer)

Le calcul 1/30 crée un tampon de loyer au fil du temps. En effet, avec cette méthode, les paiements de loyers diminuent avec le temps. Le jour 1, un dépôt de loyer de 1 000 USDC distribue 33.33 USDC. Le jour 2, il y a 966.66 USDC dans le portefeuille de loyers, et le 1/30e est de 32.22. Le jour 3, il est de 31.15, etc.

Le 30e jour, ce mécanisme n’aura pas distribué la totalité des 1 000 $. Le jour 30, il restera 387 $ lorsqu’un nouveau versement de 1 000 $ arrivera. Le jour 31, il y aura 1374.13 USDC au total dans le portefeuille ; 374.13 n’auront pas été distribués par rapport au mois précédent. Le jour 61, il y aura 1447,07 ; le jour 91, 1490.02 ; le jour 121, 1557.46.

Cela asymptote de 56,66% le montant d’un mois de loyer. Pour une propriété avec 1 000 $ / mois de loyer, elle convergera finalement vers 1 566.66 $ dans le portefeuille de loyers au début de chaque mois.

Cela a à la fois des avantages et des inconvénients !

L’avantage est que le tampon de 566.66 USDC qui reste dans le portefeuille à la fin du mois sera continuellement distribué aux propriétaires en cas de perturbation du loyer. Si la propriété est sans locataire pendant un mois, il restera 566.66 USDC qui seront distribués dans le temps. Le loyer ne descend pas simplement à 0, il continue de baisser jusqu’à ce qu’un nouveau chèque de loyer soit collecté auprès d’un nouveau locataire.

L’inconvénient est que les propriétaires actuels de la propriété vont renoncer à 56,66% d’un mois de loyer pour alimenter ce tampon. Bien que le tampon soit un bon système, il sort de la poche des propriétaires actuels de tokens. Il serait également moins juste qu’un propriétaire actuel vende son token dans un délai de 2 à 3 mois à un nouveau propriétaire, et que ce nouveau propriétaire ne contribue jamais au tampon.

Le membre de la communauté RealT, thedavidmeister, a créé un Google sheet qui simule ce dont nous parlons, vous pouvez le voir ici. Merci David d’avoir contribué à la discussion et aidé la communauté à comprendre le nouveau système de manière plus détaillée ! 🙏

Comme vous pouvez le voir, le montant du loyer payé au fil du temps est stable, alors qu’il existe des paiements intra-mois qui vont entre les pics et les creux. Il faut environ 4 à 5 mois pour que les loyers atteignent leur asymptote, mais l’essentiel de l’écart se produit au cours du premier et du deuxième mois. Le 3ème paiement de loyer (90 jours) remplirait le portefeuille de loyers jusqu’à 98,5% de son montant asymptotique.

1/N

Le schéma de calcul 1/30 n’était pas le seul mécanisme que nous avons évalué. L’autre système était un calcul 1/N, où N est égal au nombre de jours restants dans le mois. Le dernier jour du mois produirait une valeur N de 1, ce qui signifie qu’à 1/1, le loyer dans le portefeuille aurait été entièrement distribué et nous n’aurions pas à nous préoccuper d’un tampon de 56,6% d’un mois de loyer.

Cependant, cela présentait des inconvénients importants. Tout d’abord, le loyer des propriétés n’est pas toujours perçu le 1er. Si le loyer est perçu le 5 ou le 15, aucun paiement de loyer pour la première partie du mois aurait lieu, jusqu’à la collecte du loyer. Ce n’est pas l’idéal, car cela interfère avec l’un des objectifs principaux de RealT : que le calendrier des paiements de loyers n’ait pas d’impact sur la valeur des tokens sur le marché secondaire.

Le but de ce billet de blog est d’ouvrir un dialogue avec la communauté RealT pour connaître son avis sur ce nouveau système. Nous comprenons que les paiements de loyers représentent une grande partie des avantages de la détention de propriétés RealT, et un nouveau mécanisme de paiement qui conserve un tampon non distribué de 56% a un impact sur cela ! Nous attendons les commentaires de la communauté à ce sujet ! Si vous avez un avis sur ce sujet, positif, négatif ou neutre, faites-le nous savoir !

Vous pouvez nous retrouver sur Discord
…sur Telegram en anglais
…sur Telegram en français 
…ou sur Twitter